Découverte du pixel art

C’est quoi le Pixel Art ?

Dessin en pixel art d'une jeune fille
Exemple de pixel art. Attribution : CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1014704

C’est la création de l’image à partir de pixels, qui est l’une des plus petites unités graphiques sur un ordinateur. Ce mouvement artistique est né en même temps que les consoles. En effet, celles-ci ne supportaient que peu de couleurs et ne pouvaient pas contenir beaucoup de pixels. Les artistes devaient donc représenter les personnages et décors le plus simplement possible. Ils ont alors inventé au fil du temps des techniques pour rendre reconnaissables ces créations.

Même si ces contraintes techniques n’existent plus avec nos écrans à haute résolution, des nostalgiques continuent de faire du pixel art. Et vous pouvez aussi vous y mettre si ça vous tente !

Quels outils utiliser ?

Tous les pixel artistes vous le déconseilleront, mais j’utilise personnellement Paint. La raison étant que je connais bien le logiciel et que je peux dessiner sans chercher les outils trop longtemps. Il manque des fonctionnalités importantes comme la présence de calques ce qui est handicapant pour les dessins sur plusieurs plan. Par contre j’aime pouvoir utiliser la deuxième couleur d’un simple clic droit.

Si vous cherchez quelque chose de plus complexe, d’autres logiciels, parfois gratuits existent. Ils sont spécialisés dans le pixel art et proposent donc des outils plus adaptés. Evitez si possible photoshop, beaucoup de trop généraliste et dans lequel vous allez vous perdre si vous ne l’utilisez pas déjà. N’utilisez pas non plus tous les outils de dégradé et de flou automatique. Vous sortiriez de l’état d’esprit même du pixel art.

Visitez cet article sur les outils pour dessiner en ligne.

Enfin, bon à savoir dans tous les cas : enregistrez vos pixel art au format .PNG et jamais en .JPG pour une meilleure qualité d’image. Le .JPG compresse l’image et y met des parasites qui déteriore votre travail.

Les techniques de base du pixel art

Dans le pixel art comme dans les autres courants artistiques, il y a des techniques et astuces. Vous n’êtes pas obligés de toutes les appliquer, tout dépend de ce que vous cherchez à faire. Mais c’est toujours bon à savoir.

Les lignes

Le pixel artiste doit réussir à faire des formes lisses sans utiliser trop de pixels. C’est ce qui servira de base à vos dessins. Lorsque la ligne n’est pas belle, ajouter des textures, des couleurs ou des ombres n’arrangeront pas le problème. C’est pourquoi il faut l’apprendre dès le début.

Faire une ligne horizontale ou verticale, c’est très simple, il vous suffit d’aligner les pixels. Pour la diagonale, alignez-les coin à coin dans la direction qui vous intéresse. Mais avec les courbes, les choses se compliquent. Essayez au maximum de ne pas casser la courbe avec des changements trop brusques de direction. Privilégiez la courbe progressive, par exemple 3px vers la gauche, puis 2px, puis 1px, 2px vers le haut, 3px vers le haut. Plutôt que 3px vers la gauche puis 3px vers le haut.

Utiliser une palette de couleur

Pour faire un dessin à l’allure homogène, une palette de couleur peut être intéressante. Choisissez les couleurs principales de votre objet. Elles doivent aller bien ensemble visuellement, ce que je ne peux pas vous apprendre. Déclinez ensuite ces couleurs vers du plus et moins lumineux, en jouant aussi avec la saturation voire la teinte.

Si vous ne savez pas faire de palettes harmonieuses, il existe des sites gratuits qui en proposent. Ici colorhunt qui vous donne en plus le code hexadécimal des couleurs (#FFFFFF pour du blanc).

Ici, le vert est déjà décliné mais parfois la palette vous donne des couleurs très différentes que vous devez décliner vous-même.

Faire un dégradé en pixel

Vous vous souvenez que j’ai dit plus tôt qu’il ne fallait pas utiliser l’outil dégradé. Mais alors comment passer d’une couleur à une autre progressivement ? Ou simplement d’une luminosité à une autre ?

L’astuce réside ici dans le fait que votre oeil ne voit pas les choses extrêmement petites et mélange les choses très proches. Prenez pour exemple votre écran d’ordinateur : lorsque vous voyez un pixel blanc, c’est en fait l’assemblage de sous pixels, un rouge, un vert et un bleu. Pour faire un dégradé, ce sera pareil. Le plus simple consiste à avoir votre première couleur d’un coté, la deuxième de l’autre et entre les deux, un damier des deux couleurs.

Le rendu n’est pas parfait, mais c’est un début. Vous pouvez ensuite complexifier le motif et varier la présence de chaque couleur de manière progressive.

Le pixel art sur support original

En fait, le pixel art c’est un peu comme de la mosaïque qui est plus ancienne. Le support est différent mais l’idée de base reste la même. On peut aussi citer les perles à repasser, qui prennent parfois une grille ronde au lieu du carré disponible sur les ordinateurs.

Et si vous aimez voir les choses en grand, il y a même eu une « guerre du pixel art » en 2011 ! Les entreprises faisaient de grandes fresques de post-it sur leurs baies vitrées. Le but étant de la faire la plus grande et impressionnante possible par rapport aux autres. Certaines atteignaient plusieurs étages de haut.

Au final, le pixel art peu importe le support, c’est la construction point par point d’une image.

Si vous voulez imprimer votre pixel art sur une toile, du PVC ou de l’alu, faites appel à nos services.